Bien s’équiper pour les sports à la montagne


Ajouté le vendredi 17 mai 2019

Lorsqu’il s’agit de pratiquer du trekking, de la randonnée, du ski alpin ou tout autre sport de montagne, il est primordial de bien choisir le type d’équipement que vous allez porter. Avec toute l’offre disponible sur le marché, il n’est pas si difficile aujourd’hui de trouver des vêtements de sports d’hiver bon marché, il suffit de savoir comment les choisir.

Le confort avant tout

La chose principale et fondamentale, c’est que ces vêtements soient confortables, qu’ils ne soient pas trop amples car en marchant à travers les forêts et les montagnes, ils pourraient s’accrocher aux branches, aux buissons ou aux rochers. Ils ne doivent pas être non plus trop serrés, car ils pourraient alors causer des blessures par frottements. Pour les mêmes raisons et pour éviter les coups de soleil, il n’est pas non plus recommandé de porter des shorts ou des t-shirts à manches courtes.

Les T-shirts

Afin de lutter contre la chaleur et éviter les frottements ainsi que les mauvaises odeurs, il est conseillé d’utiliser des T-shirts en tissus respirants. Dans les magasins spécialisés, vous les trouverez à des prix raisonnables.

Les pantalons

Les pantalons adaptés aux sports de montagne sont en tissu imperméable. Il est important qu’ils ne soient pas trop serrés et qu’ils soient de type « cargo » avec de nombreuses poches pour les ustensiles et outils que vous devez avoir à portée de main.

Un pantalon de ski est très différent d’un pantalon conventionnel. Celui-ci possède une structure spéciale formée principalement par son tissu extérieur 100% imperméable et par un rembourrage thermique maintenant les jambes au chaud.

Les chaussures

Les chaussures de montagne font partie des habits les plus importants pour être bien équipé. Ne pas porter de chaussures adéquates est l’une des erreurs les plus courantes commises par les néophytes. Une maladresse très fréquente chez ceux qui débutent dans la pratique des sports de montagne est celle de porter des baskets. L’utilisation de chaussures spécialement prévues pour la montagne est primordiale car celles-ci couvrant la cheville, éviteront les entorses et les blessures. La semelle doit également être suffisamment épaisse pour éviter des problèmes ultérieurs tels que la fasciite plantaire.

Concernant les boots de neige, celles-ci doivent être munies d’un certain type d’attaches, telles que des lacets ou des sangles. Les fixations à pression, ne sont pas recommandées car elles peuvent se détacher facilement. De plus, elles doivent être bien isolées. N’envisagez surtout pas d’utiliser des bottes de pluie.

Les chaussures de montagne comme les boots de neige doivent être imperméables et respirantes avec la capacité d’évacuer l’humidité et la sueur. Dans le cas contraire, vos pieds seront mouillés par la sueur ou même par l’eau pouvant y pénétrer.

Les pulls

La plupart des vêtements techniques en fibres synthétiques sont fabriqués à base de polyester. Cette matière possède la capacité d’évacuer l’humidité. D’autres sont également constitués de polyamide. À ces matériaux peuvent s’en ajouter d’autres afin d’améliorer leurs propriétés. L’élasthanne s’adapte aux formes du buste, l’acrylique évite les plis, le polypropylène est résistant et hydrophobe.

Et enfin, deux accessoires que nous ne devrons pas oublier lors de la pratique de nos sports de glisse préférés :

Les masques de ski et les lunettes de soleil

Pour skier en sécurité, le choix d’un masque de ski ou d’une paire de lunettes de soleil ne doit pas être uniquement basé sur des critères de mode ou d’esthétique. L’essentiel est de s’assurer qu’ils disposent d’un filtre UV et de la garantie de l’Union européenne. Il est important de garder à l’esprit que 70% des masques et lunettes de ski disponibles sur le marché ne sont pas conformes à la réglementation.

De même, vous devrez vérifier que vos lunettes ou votre masque de soleil soient de catégorie S4 (spécifique pour les conditions de haute montagne) ou au moins S3, afin que vos yeux ne subissent pas l’effet du rayonnement. Les verres de catégorie inférieure (S0, S1 et S2) ne sont pas recommandés, car ils ne sont utilisés que par temps très nuageux et très peu lumineux.

En outre, il est vivement recommandé que leur matériau de fabrication, en raison de sa résistance, soit le polycarbonate. Ces accessoires doivent résister aux chocs et aux chutes et ne doivent pas se rompre afin d’éviter d’endommager votre visage ou vos yeux.