Comment choisir un bon matelas ?


Ajouté le mardi 14 avril 2020

Votre matelas est trop vieux et vous souhaitez en changer ?

Mais comment choisir un bon matelas ? Celui qui saura s’adapter à votre morphologie, à vos douleurs éventuelles, mais également à votre conjoint.

Parce que la qualité du sommeil est souvent dépendante de la qualité de la literie, passons en revue quelques critères de sélection indispensables avant de passer à l’achat.

Quelle suspension de matelas faut-il choisir ?

Il existe 3 types de suspension de matelas :

1 – Les matelas à ressorts sont de plusieurs types, même si ceux à ressorts ensachés (indépendants les uns des autres) sont les plus fréquemment utilisés.

Ils offrent de nombreux avantages :

  • Très bonne aération, fortement appréciée par les personnes ayant tendance à transpirer la nuit ;
  • Offrent la meilleure indépendance de couchage (amortissent les mouvements) ;
  • Parfaitement adaptés aux personnes en surpoids

2 – Les matelas en mousse sont de 3 types : mousse polyéther, mousse polyuréthane et mousse à mémoire de forme.
Cette dernière est particulièrement appréciée pour le confort qu’elle fournit :

  • S’adapte parfaitement à votre corps et à vos différentes positions ;
  • Limite véritablement les points de pression, ce qui est appréciable pour les personnes souffrant de maux de dos ou d’articulations sensibles ;
  • Offre une sensation de moelleux, voire même d’apesanteur ;
  • Thermosensible (ce qui peut être inconfortable pour les personnes qui ont souvent chaud la nuit ou qui transpirent beaucoup) ;
  • Bonne indépendance de couchage ;
  • Durée de vie importante ;
  • Prix abordable, idéal pour les petits budgets.

 

3 – Les matelas en latex, quant à eux, sont fabriqués soit en latex synthétique, soit en latex naturel (beaucoup plus écologique), ce qui occasionne des différences de prix considérables.

Les avantages du latex sont nombreux :

  • Naturellement élastique, sa matière peut se déformer, sans s’altérer dans le temps ;
  • Hypoallergénique, antibactériens, antiacariens ;
  • Importante aération grâce à sa composition alvéolaire, ce qui est appréciable pour les personnes présentant une sudation nocturne importante ;
  • Apporte un confort optimal aux personnes souffrant de douleurs lombaires, grâce à sa densité qui en fait un matelas ferme avec un maintien optimal ;
  • Très bonne indépendance de couchage ;
  • Possibilité de choisir le nombre de zones de soutien du corps (3, 5, 7 ou 11), selon l’effet recherché.

Seul inconvénient : leur prix relativement élevé.

Quels sont les critères fondamentaux dans le choix de la fermeté et la densité ?

Pour avoir un sommeil de qualité, l’ensemble de notre corps doit être exempt de tensions musculaires durant la nuit.
Que vous soyez allongé sur le dos ou sur le côté, votre colonne vertébrale doit rester bien alignée.
Le matelas a un rôle crucial dans le maintien et le soutien du corps.

Pour choisir un matelas confortable, il est nécessaire de prendre en compte votre morphologie (taille et poids), car la fermeté ressentie varie selon l’IMC (Indice de Masse Corporelle).

Plus vous êtes léger, plus votre matelas doit être souple.
Inversement, plus votre poids est important, plus le soutien doit être ferme.

Une densité élevée d’un matelas en mousse ou en latex entraîne une fermeté importante.

Pour les matelas à ressorts, plus le nombre de ressorts est important, plus le maintien est ferme.

Quels sont les autres éléments à prendre en considération lors de l’achat ?

La taille du matelas est à choisir selon différents critères :

  • Si vous êtes seul ou à deux ;
  • Votre morphologie ;
  • L’espace disponible dans votre chambre.

L’épaisseur du matelas varie selon sa composition. Comptez entre :

  • 20 et 25 cm pour un matelas à ressorts ;
  • 15 et 20 cm pour un matelas en mousse ou en latex.

L’accueil du matelas offre un confort qui varie de dur à moelleux, selon le nombre de couches de garnissage (coton, mousse, etc.) qu’il comporte.

L’indépendance de couchage est un critère non négligeable.

Certaines personnes bougent beaucoup la nuit, ce qui peut avoir des répercussions sur le sommeil du conjoint qui ressent alors plus ou moins les mouvements, selon le type de matelas.

Il en est de même si les morphologies des deux membres du couple sont très différentes.

Enfin, parce que nous avons tous le droit de nous tromper, de plus en plus d’enseignes proposent des offres d’essais, parfois jusqu’à 100 jours, afin de tester son matelas dans les conditions réelles.

Vous l’aurez compris, le choix d’un matelas est très personnel et dépend de multiples critères qu’il vous convient de déterminer au préalable.

Si vous êtes en couple et que vos profils sont totalement opposés, il peut être intéressant d’opter pour deux literies distinctes afin que chacun trouve son confort.

En appliquant tous ces conseils, vous ne devriez pas mettre longtemps à tomber dans les bras de Morphée !