Dépression de l’automne : Comment la prévenir


Ajouté le mardi 1 octobre 2019

Nos conseils pour lutter contre la dépression de l’automne

 

L’été n’est déjà plus qu’un lointain souvenir. L’automne pointe le bout de son nez, et apporte son lot de petites contrariétés. La lumière naturelle se fait plus rare et cela joue sur notre moral. Déprime, fatigue, perte de goût, voilà les symptômes que nous pouvons ressentir. Nous allons vous donner des conseils pour préparer au mieux cette nouvelle saison qui commence.

S’exposer au soleil

 

 

Nous vous le disions en préambule, la dépression de l’automne est liée en grande partie à la baisse de la luminosité. Les jours raccourcissent et il devient de plus en plus difficile d’en bénéficier. La luminothérapie, qui consiste à bénéficier de la lumière directe du soleil, permet d’apporter à notre organisme la quantité de vitamine D dont il a besoin. Une demi-heure par jour est généralement suffisante. Il est donc très important de profiter au maximum des dernières journées ensoleillées de l’année. Alors, n’hésitez pas ! Que ce soit lors de votre pause déjeuner ou le week-end, exposez-vous au soleil, et n’oubliez pas de protéger votre peau.

Faire une cure de vitamines

 

La vitamine D a besoin du magnésium pour agir sur l’organisme. Il est donc conseillé de faire une cure de magnésium dès les premiers jours de l’automne. Vous pouvez y associer une cure de vitamine C, cette dernière étant considérée comme un antidépresseur naturel.

La gelée royale : votre atout anti-déprime

 

 

La gelée royale vous sera d’une grande aide pour surmonter le passage de l’été à l’automne. Ses bienfaits sont multiples. Elle est connue pour ses effets euphorisants, pour diminuer le stress et l’anxiété, et donc pour lutter contre la déprime. Elle est particulièrement indiquée pour affronter l’automne dans les meilleurs conditions. Il est conseillé de faire une cure de 45 jours, soit environ 30 grammes, durant les mois d’octobre et novembre.  Trouvez vos produits chez nos commerçants 

Faire du sport

 

 

Faire du sport, voilà une bonne résolution à appliquer en toutes saisons, et d’autant plus en automne. Pratiquer une activité physique permet à l’organisme de libérer des endorphines, qui procurent des sensations de bien être, et aident à lutter contre la déprime. Vous pouvez profiter des belles journées pour faire du sport à l’extérieur : vélo, course à pied, randonnée. N’hésitez pas également, si vous le pouvez, à nager. La natation est un excellent moyen de lutter contre la dépression. D’après des études scientifiques, elle serait plus efficace que les antidépresseurs. 

Choisissez vos coachs et la salle de sport qui vous convient le plus

Se faire plaisir en mangeant des produits de saison

 

 

L’automne est la saison idéale pour marcher dans les bois, cueillir puis déguster des champignons, des fruits des bois, ou encore des châtaignes.

Vous pouvez également cuisiner des légumes de saison, comme la courge, que ce soit en gratin ou en velouté. Elle offre d’excellentes qualités nutritives pour un apport calorique faible. Trouvez vos produits naturels chez  le grand centre commercial  Epagny 

Augmenter son taux de sérotonine

 

La sérotonine est un neurotransmetteur permettant de réguler l’humeur. Une carence peut avoir des conséquences néfastes sur notre organisme. Il faut donc veiller, d’autant plus en passant de l’été à l’automne, à maintenir un taux suffisamment élevé. Pour cela, il est conseillé de consommer régulièrement plusieurs aliments, riches en sérotonine : bananes, noix, noix de pécan, ananas, kiwis, prunes, tomates. Trouvez vos produits naturels chez  le grand centre commercial  Epagny 

Vous pouvez également faire une cure de millepertuis. Cette plante, reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé pour être un antidépresseur naturel efficace, permet d’augmenter le taux de sérotonine. Utilisée pour traiter les dépressions d’intensité légère à moyenne, elle est donc parfaitement indiquée pour surmonter le coup de blues de l’automne. La posologie recommandée est de 1 gramme de millepertuis par jour pendant quatre semaines.