Les conseils pour randonner en raquette !


Ajouté le vendredi 12 février 2021

Randonnée en raquettes à neige : nos meilleurs conseils pour bien débuter.

Avec les stations de ski à l’arrêt cette année, il n’est pas évident de trouver des idées d’activités pour les vacances d’hiver. Si vous avez tout de même décidé de faire le plein d’air frais à la montagne, pourquoi ne pas en profiter pour vous initier à la randonnée en raquettes ? Ce sport d’hiver, accessible à tous et peu coûteux, vous permettra de tirer parti de tous les bienfaits de la montagne et de son ambiance féérique. Nous vous livrons ici nos meilleurs conseils afin de bien préparer vos futures sorties en raquettes.

S’informer sur les conditions météorologiques et sur les risques d’avalanches

Avec ou sans raquettes aux pieds, il est essentiel de bien de se préparer en amont lorsque l’on part randonner. Dans un premier temps, il faudra veiller à consulter le bulletin météorologique, au plus tard la veille, afin de vérifier que les conditions sont propices à la pratique de ce sport d’hiver. Si de fortes chutes de neige ou des vents violents sont prévus, il sera probablement plus sage de reporter votre sortie.

De même, n’oubliez pas de vous informer sur l’état de la neige et sur les risques d’avalanches. Comme pour une sortie en ski, les avalanches peuvent constituer un danger non négligeable au cours d’une ballade en raquettes. Pour vous renseigner, vous avez la possibilité de demander à l’office de tourisme le plus proche, ou de consulter le bulletin d’estimation des risques d’avalanches. Si les probabilités sont élevées, mieux vaut donc renoncer à sa randonnée et la reporter à un autre jour, même lorsque les conditions météorologiques semblent idéales.

Enfin, il est conseillé de prévoir un départ le plus tôt possible, car cela permet de limiter le risque de se faire surprendre par une avalanche ou part la tombée du jour.

Préparer l’itinéraire de sa randonnée et se faire accompagner

Si vous n’êtes pas habitué au port des raquettes, sachez qu’il s’agit d’une activité plus fatigante que la randonnée pédestre. En effet, l’effort à fournir est beaucoup plus soutenu, notamment à cause du poids du matériel et de la neige. Aussi, les distances peuvent être plus longues à parcourir, car votre allure de marche sera ralentie. Pour cette raison, il est d’autant plus important de bien préparer votre itinéraire lorsque vous prévoyez une sortie en raquettes. N’hésitez pas à choisir une distance légèrement inférieure à vos habitudes de marche. Étudiez bien le terrain, les directions, ainsi que les dénivelés positifs et négatifs.

Vous avez également la possibilité de faire appel à un guide de montagne, afin de limiter le risque de vous égarer. Cependant, même si vous choisissez de ne pas vous faire accompagner par un professionnel, il est fortement déconseillé de partir seul en randonnée en raquettes. Si toutefois vous êtes un aventurier solitaire dans l’âme, veillez au moins à prévenir quelqu’un de votre sortie en lui indiquant votre itinéraire et votre destination.

Bien choisir son matériel pour une randonnée en raquettes

Une fois les conditions météorologiques vérifiées et votre itinéraire déterminé, il est temps de se pencher sur la question du matériel à emporter. Pour ce qui est de l’habillement, munissez-vous de plusieurs couches de vêtements chauds pour vous protéger du vent et du froid. La couche supérieure doit être isolante, comme pour une sortie en ski. Pour les chaussures, préférez un modèle montant et totalement imperméable, au risque de vous retrouver les pieds mouillés en cours de route. Veillez également à emporter un bonnet chaud, une écharpe, ainsi que des gants imperméables. Les bâtons de randonnée sont optionnels, mais confèrent un véritable confort de marche pour bien progresser dans la neige.

Le choix des raquettes se fera essentiellement en fonction de votre taille et de votre poids. Chaque raquette est conçue pour un pied en particulier (droit et gauche) et doit être bien réglée, de manière à éliminer les mouvements de la chaussure dans la structure. Comme sur une chaussure de ski, les sangles doivent être serrées au maximum. Pour une première sortie sur un terrain peu escarpé, le modèle SH 100 de la marque Quechua constitue un excellent rapport qualité/prix. Si votre poids est supérieur à 60 kg, préférez un modèle grand tamis, tel que les TSL 438 Up & Down Grip, pour un meilleur maintien sur terrain neigeux. Les raquettes avec une cale de montée sont idéales en cas de dénivelé important et vous permettront de mieux économiser votre énergie.

Dernier élément à ne pas négliger : la préparation de votre sac de randonnée. Afin de partir en toute sécurité, glissez dans votre sac à dos un surplus de vêtements chauds, de l’eau en quantité suffisante, des petits snacks type barres énergétiques, une petite trousse de secours ainsi qu’une couverture de survie. Pensez également à emporter une boussole et un GPS si vous n’êtes pas accompagné par un guide.

Vous voilà prêt à vous lancer sur le terrain ! Nous vous souhaitons de belles randonnées en raquettes et de bien profiter de l’ambiance hivernale.